2 grands fleuves européens le Rhône et le Pô

Voyage en Italie du 09 au 13 Mai 2011

 

 

RTEmagicC_queyras_031_jpg.jpg

 

DEUX GRANDS FLEUVES EUROPEENS LE RHÔNE ET LE PO 

carte du voyage   De Turin à Venise (Italie)

Classes concernées : la classe de 5 A  et la classe de 5B .

 Effectif : environ 42 élèves

Date du voyage : du 09 au 13 Mai 2010

Heure de départ : 7h 30.      Heure de retour :   le matin du vendredi 15 Mai

Lieu de départ : PLACE ABBE LARUE LYON. Lieu de retour : PLACE ABBE LARUE LYON

Objectifs pédagogiques du voyage :

MISE EN ŒUVRE DES PRATIQUES SCIENTIFIQUES ACQUISES EN CLASSE  EN SORTIE SUR LE RHÔNE,

 ECHANTILLONNAGES,  ANALYSES « IN SITU »

CONNAISSANCE D’UN MILIEU NATUREL SEMBLABLE AU RHÔNE,

DECOUVERTE D’UN AUTRE PAYS EUROPEEN ET DE  LA VALORISATION DU PATRIMOINE NATUREL AU SEIN DES PARCS NATURELS ITALIENS.

Programme (y compris temps libre laissé aux élèves) :

JOUR 1 : départ 7h30, arrivée aux sources du Pô vers 12h. rencontre avec la classe italienne et départ ensemble pour l' après midi . animations sur le milieu naturel de la source du Pô. Hôtel au environ de Turin. dîner.

JOUR 2 : départ pour Alessandria.

le matin:  Activités autour du fleuve (utilisation par l' homme, analyses de l 'eau, en compagnie des animateurs "nature" du Parc régional du Pô. pique nique.

l'après midi : visite de la cité médiévale de Sirmione sur lac de Garde. temps libre. Départ pour le lido de Jesolo ou se trouve l 'hôtel.

JOUR 3 : Parco del delta del Pô (Veneto) visite du delta et activités sur la sédimentation de la lagune, la nature des eaux du delta et la faune et la flore. Organisée avec les animateurs "nature" du Parc. visite du jardin botanique.

JOUR 4 : Visite de Venise en petits groupes; repas au restaurant le soir puis départ pour Lyon vers 20h.

 

carte du voyage

 

 

programme des activités natures

  

 

 

VOYAGE LE LONG DU PÔ    DU 09 MAI AU 13 MAI 2011

LES OBJECTIFS DU VOYAGE

MISE EN ŒUVRE DES PRATIQUES SCIENTIFIQUES ACQUISES EN CLASSE  EN SORTIE SUR LE RHÔNE,

 ECHANTILLONNAGES,  ANALYSES « IN SITU »

CONNAISSANCE D’UN MILIEU NATUREL SEMBLABLE AU RHÔNE,  CONNAISSANCE D’UN MILIEU DE MONTAGNE.

DECOUVERTE D’UN AUTRE PAYS EUROPEEN ET DE  LA VALORISATION DU PATRIMOINE NATUREL AU SEIN DES PARCS NATURELS ITALIENS.

CONTEXTE  GEOGRAPHIQUE ET GEOLOGIQUE

LA GEOGRAPHIEcarte-du-voyage-1.jpg

La  Plaine du Pô, Val Padana ou Pianura Padana ou Padania en italien, on géographique de l'Italie septentrionale qui coïncide avec le bassin hydrographique du fleuve Pô et du delta du Pô, et couvre une partie importante des régions administratives du Piémont, de Lombardie, d'Émilie-Romagne et de Vénétie. Souvent utilisé comme synonyme de « plaine padane » ou « basse plaine ».

Le mont Viso est une montagne des Alpes Cottiennes, dans la province du Piémont.

C’est à son pied que le prend sa source, à 2022 m d’altitude. Ce fleuve de l’Italie du Nord s’allonge sur 652 km. Son régime est d’abord alpin sur les premiers 35 km où il perd très rapidement de l’altitude, puis devient subalpin à l’entrée de la plaine, avant Crémone, et les grandes provinces du Nord : Piémont, Lombardie, Émilie et Vénétie. Nourrie par ses affluents, la plaine qu’il draine couvre environ 46000 km2 et le Pô se transforme en un grand delta à partir de Ferrare, sur 100 km, avant de se jeter dans l’Adriatique.

La plaine du Pô est une des régions les plus densément peuplées d'Europe. Les trois-quarts de l'activité économique de l'Italie s'y sont développés avec les conséquences que cela implique pour l'environnement. Il y a notamment les problèmes posés par les eaux du Pô et de ses affluents, chargés de la pollution urbaine et de la pollution issue de l’agriculture (nitrate, lisier...). Ces pollutions, en arrivant dans le delta du Pô, favorisent le développement d’algues (algues brunes)

La plaine du Pô est très cultivée: céréales, fruits, légumes, vignes,rizières .

Le delta du Pô (380 km²) continue d'avancer chaque année vers l'Adriatique, même si un tel processus est contrarié par la présence de barrages qui retiennent les alluvions des fleuves. Le processus d'ensablement, lent mais inexorable, continue depuis des millions d'années.

 

Le Mont Viso

 

LA GEOLOGIE  DU VOYAGE

 dia25.jpg

 

 

 

Le Pô(comme le Rhône)  prend sa source dans les zones internes des Alpes. Ici au Mont Viso (3841m) que nous allons voir Lundi après midi sur la carte géologique des alpes.

 

Le Mont VISO

PRESENTATION :

Le Monviso est la montagne qui frise les 4000 m d’altitude la plus proche de la Méditerranée, à seulement 90 kilomètres. Il a été identifié et nommé depuis l’Antiquité, son isolement permettant facilement de le reconnaître, son élévation est supérieure de près de cinq cents mètres à celle des sommets environnants.

Il est ainsi visible et reconnaissable de quelque côté qu’on l’observe .

 

 

HISTOIRE GEOLOGIQUE :

Le Monviso est le seul sommet alpin à présenter sur une hauteur aussi importante (1200 m de dénivelé) une couverture de rochers exclusivement volcaniques. Car l’histoire du Monviso commence une centaine de millions d’années (à l’ ère secondaire).

A cette époque, un vaste océan se trouve à la place des Alpes, et les fonds marins se composent alors d’une alternance strates argileuses et calcaires.

Ces sédiments recouvrent une couche de roches compactes issues des anciens fonds océaniques. Puis, il y a quarante millions d’années, alors que se produit la surrection ( la croissance)  des Alpes, les différentes composantes rocheuses se voient projetées en altitude, plissées, transformées par l’effet de pressions intenses et de très fortes températures (c’ est le métamorphisme).

 Ensuite, le long labeur de l’érosion découpera les parties les plus fragiles. Réapparaissent alors les éléments constitutifs du fond océanique ancien :

matériaux volcaniques très anciens tel le basalte, le gabbro, roche cristalline mouchetée de taches blanches et noires, ou encore la serpentine, roche verte.

 

 

 

 

 

PREMIER JOUR : CRISSOLO

  DSC02722.jpgP1220469.jpg

 

 

 

 

 

 

Arrivés à 13h30, nous étions attendus par les deux guides italiens, qui nous menèrent d'un bon pas sur les pentes du mont Viso, à la recherche des sources du Pô.

DEUXIEME JOUR : le centre de la plaine du Po (environs de Alessandria

   P1220665.jpg

 

Vers 10h : arrivés sur le site, c'est la plaine et le fleuve est plus large et plus calme, . Nous pataugeons allègrement et les échantillonnages de microfaune sont délicats. Cette année nous avons de l'autonomie et connaissons les gestes necéssaires aux echantillonnages.

repas sur une aire de pique nique puis départ pour Sirmione sur le Lac de Garde

 

TROISIEME JOUR : LE DELTA A SAN BASILIO

 

 DSC02763.jpg

 

 

 

 

Ceci n'est qu'un petit bras du Po mais il a encore un courant vif et charrie énormement de limon. Nous apprécions la constance spongieuse de la bous fraichement déposée et profitons d'un ponton ,mis à disposition par les gardes du Parc, pour faire les analyses.

Nous visitons le centre culturel du delta du Pô où une guide nous explique l' histoire de la formation du Delta, c' est tout bonnement incroyable ( vois les pages annexes)

pompage-dans-le-delta.jpg

 

 le delta ne reste cultivable que par le travail permanent des pompe de relevage

 

QUATRIEME JOUR : VENISE

 la tentation est trop forte il faut encore faire quelques prélèvements

DSC02981.jpg

 

 

 

 

 

 ca y est nous avons laissé nos malettes et profitons 'une magnifique journée à Venise

vu-de-venise-de-la-mer.jpg

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site